dimanche 30 juin 2013

Pancakes au babeurre, bleuets et citron






Peut-être vous rappellez-vous des pancakes au babeurre et à l'orange pour lesquels je m'étais tant enthousiasmée. Eh bien cette recette est constituée du même appareil, dans lequel l'orange est remplacée par du citron et le tout, bonifié de bleuets. Croyez-moi, le résultat est tout aussi savoureux!

Encore une fois, j'ai cuit mes pancakes en format mini afin de pouvoir les déguster en une belle pile bien moelleuse.

Ingrédients pour 15 à 20 petits pancakes

  • 165 g (1 1/4 tasse) de faine
  • 55 g (1/4 tasse) de sucre
  • 1 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1 c. thé de bicarbonate de soude
  • 1 gros oeuf
  • Les graines d'une gousse de vanille, fendue et grattée
  • 1 tasse (250 ml) de babeurre
  • Le zeste et le jus d'1 citron
  • 60 g (1/4 tasse) de beurre fondu et refroidi, plus un peu pour la cuisson
  • 1 tasse (250 ml) de bleuets frais


Préparation

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients sauf les bleuets jusqu'à ce que l'appareil soit lisse. Ajouter les bleuets et mélanger délicatement.

Préchauffer un poêlon antiadhésif à feu moyen-doux. Y faire fondre un peu de beurre. 

Verser un petit peu d'appareil avec une louche, assez pour forme un cercle de maximum 8 cm de côté. Après 1 ou 2 minutes, lorsque les bords commencent à faire des bulles, retourner le pancake. Il doit être bien doré. Poursuivre la cuisson 1 ou 2 minutes ou jusqu'à ce que l'autre côté soit également bien doré.

Source: adaptation de cette recette



jeudi 27 juin 2013

Spaghetti zigni au berbéré


Derrière ce titre intrigant se cache une recette éthiopienne simplissime et pourtant haute en saveur. Dès que je l'ai aperçue chez Marie, réalisant que j'avais en ma possession tous les ingrédients, je me suis promis de l'essayer.

Il fallait justement que je teste le berbéré éthiopien que je me suis acheté la semaine dernière au Marché du Vieux-Port, à Québec. Il s'agit grosso modo d'un paprika bonifié de cardamome, de gingembre, de fenugrec, de coriandre, de cannelle, de quatre-épices, de poivre, etc. Bref, c'est du bonheur!

Pour en revenir à la recette, je l'ai suivie à la lettre à un détail près: le poivron que j'avais en ma possession était jaune et non pas vert... Le parfum se dégageant de la sauce était tout simplement incroyable. Le tout est assez relevé et fort équilibré. Trois morceaux de robot pour Marie!

Ingrédients pour 4 portions

  • 2 c. soupe d'huile d'olive
  • 4 gousses d'ail, hachées finement
  • 1 poivron vert jaune, évidé et haché
  • 2 grosses tomates, hachées
  • Sel, poivre
  • 2 c. thé de berbéré éthiopien
  • 1 c. thé d'origan séché
  • 2 c. soupe de pâte de tomate
  • 1 paquet de 454 g de spaghetti 
  • Parmesan râpé ou flocons de levure alimentaire, pour garnir (facultatif)
Préparation

Porter une grande casserole remplie d'eau salée à ébullition. Cuire les spaghetti al dente et les égoutter.

Pendant ce temps, chauffer l'huile à feu moyen dans un poêlon. Faire revenir l'ail 1 minutes puis ajouter le poivron, les tomates, le berbéré et l'origan. Saler et poivrer. Cuire en remuant jusqu'à ce que les tomates commencent à s’affaisser, soit 3 à 4 minutes.

Ajouter la pâte de tomate et poursuivre la cuisson 1 minutes.

Verser la sauce sur les pâtes et servir garni de parmesan râpé ou de flocons de levure alimentaire si désiré.

Source: cette recette




mercredi 26 juin 2013

Salade de fraises, abricots, pacanes grillées et feta - vinaigrette au miel, citron et basilic grec


L'inspiration pour cette recette m'est venue en pleine canicule et s'est quelque peu improvisée devant l'étalage du maraîcher. Je tenais mordicus à associer fraises et feta et je n'ai pu résister au mignons petits abricots en les apercevant. En ce qui concerne le basilic grec, aux feuilles lilliputiennes en comparaison au basilic traditionnel, je ne le connaissais pas avant d'en dénicher dans le jardin de ma mère.

Le résultat est on ne peut plus frais. Le salé du feta contraste agréablement avec les fruits et le croquant des pacanes vient ajouter de la texture à l'ensemble.


Ingrédients
  • Salade mesclun
  • Laitue romaine, déchiquetée
  • Fraises, tranchées
  • Abricots, pelés et coupés en moitiés
  • Concombre, tranché en rondelles
  • Feta, émiettée
  • Pacanes, grillées
Vinaigrette
  • 6 c. soupe d'huile d'olive
  • 1 c. soupe de miel
  • 1 c. soupe de basilic grec, ciselé
  • 1/2 c. thé de fleur d'ail, hachée
  • 1 c. thé de zeste de citron râpé finement
  • Jus d'1/2 citron
  • Sel, poivre
Préparation

Dans un grand bol, mélanger la salade mesclun, la laitue romaine, les fraises, les abricots, les concombres et les pacanes grillées.

Dans un petit bol, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette.

Verser la vinaigrette sur la salade et mélanger.

Garnir de feta émiettée et servir.


Carrés à la fraise, rhubarbe et gingembre


Cherchant une interprétation sortant des sentiers battus de la traditionnelle association de la fraise et de la rhubarbe, j'ai déniché cette recette dans laquelle du gingembre confit vient la bonifier.

Le résultat est fort intéressant: pas trop sucré, bien acidulé avec juste ce qu'il faut de piquant. Bref, l'idéal si vous avez le courage d'ouvrir le four par une chaleur pareille.


Ingrédients pour 16 carrés

Base et surface de type crumble

  • 3/4 tasse de flocons d'avoine
  • 1 1/2 tasse de farine
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1/4 tasse de cassonade (sucre roux)
  • 3/4 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1/4 c. thé de sel
  • Le zeste râpé finement d'1 citron
  • 3/4 tasse de beurre non salé froid, coupé en petits cubes
  • 1 oeuf
Garniture

  • 2 tasses (500 ml) de rhubarbe, tranchée en morceaux d'1 cm de long
  • 2 tasses (500 ml) de fraises, tranchées
  • 2 c. soupe de gingembre confit, haché
  • Le jus d'1/2 citron
  • 1 c. thé d'essence de vanille
  • 1/2 tasse de cassonade (sucre roux)
  • 4 c. thé de fécule de maïs
Préparation

Préchauffer le four à 190°C/ 375°F. Beurrer un moule carré de 9 pouces/21,6 cm.

Pour la base/surface de type crumble
Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d'avoine, le sucre, la cassonade, la levure chimique et le sel. Ajouter le zeste de citron et mélanger.

Ajouter le beurre et l'oeuf et sabler avec les mains jusqu'à l'obtention d'un mélange grumeleux.

Presser le 2/3 du mélange au fond du moule.

Pour la garniture
Dans un bol, mélanger le gingembre confit, le jus de citron, l'essence de vanille, la cassonade et la fécule de maïs.

Ajouter la rhubarbe et les fraises puis mélanger délicatement.

Pour le montage
Verser et répartir la garniture sur la base. Répartir le reste du mélange grumeleux sur la garniture.

Cuire 45 à 50 minutes ou jusqu'à ce que la croûte soit dorée.

Laisser refroidir complètement avant de couper.



Source: adaptation de cette recette




lundi 24 juin 2013

Poulet à la jerk


C'est l'Amoureux, grand fan de hockey, qui a déniché cette recette de Chuck Hughes sur le site du Canadien de Montréal. Il s'agit en fait d'un vidéo dans lequel je ne sais quel joueur d'origine jamaïcaine est invité chez le chef pour préparer du crabe à la jerk.

Reprenant les ingrédients de la marinade, nous avons préparé ce fabuleux poulet. Nul n'est besoin de préciser que je ne fut point la personne désignée pour griller le tout au barbecue. Pour une raison obscure, cet outil me terrifie alors qu'un traditionnel four fonctionnant au gaz me laisse indifférente. C'est donc mon très preux chevalier qui se chargea de la cuisson... Et quel résultat!

Le poulet est très juteux et bien imprégné de l'exquis mélange de saveurs. C'est relevé sans être incendiaire et ça frise la perfection. On ne peut hélas pas en dire autant des photographies mais ça, c'est un secret. C'est à faire et à refaire avec du poisson, de l'agneau, du tofu, du porc,...

Ingrédients pour 4 portions

  • 4 hauts de cuisse de poulet
  • 1 c. soupe de mélange à jerk jamaïcain moulu
  • Le jus et le zeste rapé finement de 2 limes
  • 1 c. soupe de gingembre, râpé finement
  • Sel, poivre
  • 2 branches de romarin


Préparation

Dans un petit bol, mélanger le mélange à jerk, le jus et le zeste de lime, le gingembre, le sel et le poivre.

Mettre le poulet dans un  sac de plastique de style Ziploc avec la marinage et les branches de romarin. Bien mélanger. Réfrigérer au moins 2 heures, voire toute une journée.

Cuire le poulet au barbecue avec les branches de romarin jusqu'à ce qu'il soit bien grillé.

Source: adaptation d'une recette de Chuck Hughes

jeudi 20 juin 2013

''Coffee Cake'' aux fraises et amandes

Détrompez-vous! Un coffee cake ne contient pas de café, à moins bien sûr qu'on choisisse de l'en aromatiser. Mais pourquoi alors ce nom? Parce qu'il accompagne à merveille le café (ou le thé), sapristi! Il s'agit en outre d'une façon originale de commémorer la saison des fraises.

Le coffee cake est, dit-on, potentiellement assimilable à un déjeuner. C'est un peu trash, je sais. Mais songez-y bien: seriez-vous prêts à dire non à une succulente pointe de ce gâteau, accompagné d'un latté, pour commencer la journée?

Cette merveille se résume ainsi: un gâteau moelleux, truffé de fraises sous une montagne de crumble aux amandes décadent. Qui oserait résister?


Ingrédients pour 12 portions

Garniture
  • 100 g (3/4 tasse) de farine
  • 105 g (1/2 tasse) de sucre
  • 1/2 c. thé de cannelle
  • 1 pincée de sel
  • 85 g (6 c. soupe) de beurre non salé, fondu
  • 1/2 c. thé d'essence d'amande
  • 100 g (1 tasse) d'amandes émincées

Gâteau
  • 85 g (6 c. soupe) de beurre non salé (plus un peu pour graisser le moule), ramolli
  • 160 g (3/4 tasse) de sucre
  • 2 oeufs
  • 3/4 tasse (190 ml) de crème sure ou de yogourt grec nature
  • 1/2 c. thé d'essence de vanille
  • Le zeste d'1 citron
  •  200 g (1 1/2 tasse) de farine
  • 3/4 c. thé de bicarbonate de soude
  • 3/4 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1/2 c. thé de sel
  • 200 g (1 1/2 tasse) de fraises, équeutées et coupées en quartiers
Préparation

Préchauffer le four à 180°C/ 350°F.

Beurrer et fariner un moule à charnière. Réserver.

Pour la garniture
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre, la cannelle et le sel. Ajouter l'extrait d'amande au beurre fondu puis l'intégrer au mélange sec. Mélanger jusqu'à ce que des grumeaux se forment, puis ajouter les amandes et mélanger délicatement. Réserver.

Pour le gâteau
Dans le bol d'un batteur sur socle munis d'une palette, crémer le beurre avec le sucre. 

Dans un bol, battre les oeufs avec la crème sure (ou le yogourt grec), l'essence de vanille et le zeste de citron.

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude, la levure chimique et le sel.

À basse vitesse, ajouter au mélange beurre-sucre 1/3 des ingrédients secs, puis la moitié des ingrédients liquides. Répéter et terminer avec les ingrédients secs.

Pour le montage 
Verser et étendre le 2/3 de l'appareil dans le moule à charnière. Étendre à la surface la moitié des fraises. Verser et étendre le reste de l'appareil par dessus les fraises puis répartir le reste des fraises à la surface.

Saupoudrer la surface avec la garniture aux amandes.

Cuire environ 1 heure 30  (la recette originale parle d'1 heure et 5 minutes) ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Laisser refroidir 20 minutes avant de servir.

Source: cette recette 



lundi 17 juin 2013

Tarte de spaghetti à la courgette et au Migneron


Cette tarte de spaghetti est rustique, savoureuse et satisfaisante à souhait. Elle n'est ni fade, ni surchargée; je trouve qu'elle est fort équilibrée. Des lardons constitueraient un ajout judicieux mais bien peu diététique, hihi.

Le fromage Le Migneron la chapeaute merveilleusement avec son goût rappelant la raclette. C'est une chouette découverte pour laquelle je remercie ma mère.

Ingrédients pour 1 tarte


  • 1 paquet de 454 g de Spaghetti ou de spaghettini, cuits
  • 5 oeufs
  • 200 g de fromage Le Migneron de Charlevoix, râpé
  • 1 échalote française, hachée finement
  • 1 petite courgette, coupée en longues juliennes à la mandoline ou à l'économe dentelé (à la manière du spaghetti)
  • Sel, poivre
  • Quelques gouttes d'huile de truffe noire


Préparation

Préchauffer le four à 190°C/ 375°F.

Dans un bol, battre les oeufs. Ajouter la moitié du fromage Migneron, l'échalote, la courgette, le sel, le poivre et l'huile de truffe. Ajouter le spaghetti et mélanger. 

Verser le mélange dans une assiette à tarte profonde préalablement graissée. Bien presser le mélange avec les mains. Répartir la moitié restante du fromage Migneron sur la surface de la tarte.

Cuire 30 à 40 minutes ou jusqu'à ce que le centre soit bien pris et la surface dorée. Au besoin, terminer la cuisson sous le gril du four.



lundi 10 juin 2013

Clafoutis de cerises au beurre noisette


Chaque été (m'enfin, fin de printemps/début d'été), je me rue sur les cerises à l'épicerie, sans même prendre la peine de les cuisiner. Cette fois-ci, j'ai choisis de les apprêter en un classique parmi les classiques: le clafoutis. Pour les non-initiés, il faut savoir qu'il s'agit de cerises non dénoyautées recouvertes d'un appareil à flan.

Ce qui fait le charme de cette version-ci, c'est le beurre noisette. Ceux qui connaissent un tant soit peu mes préférences culinaires savent que je m’extasie quand il est question de transformer du beurre en beurre noisette. Non mais vous avez senti cette odeur merveilleuse?

Je vous entend me demander quel est l'intérêt de conserver les noyaux dans la recette. Eh bien cuites avec leurs noyaux, les cerises confèrent au clafoutis une saveur subtile d'amande amère ou, pour ceux qui se sentent interpellés par la comparaison, un parfum de sapote. En outre, elles ne perdent du coup pas trop de jus dans l'appareil, ce qui est bien plus esthétique.

Après toutes ces considérations techniques vient le temps d'élaborer sur le résultat final. Et je ne saurais tarir d'éloges sur ce dessert. C'est épatant, tout en délicatesse. Ni trop sucré, ni trop gras. La texture du flan, que l'on se doit de déguster à température pièce, est bien moelleuse.

Ne pas en reprendre une seconde pointe représente un sacré défi!




Ingrédients
  • 2 tasses (500 ml) de lait
  • 2 c. soupe de jus de citron frais
  • 3 œufs
  • 115 g (1/2 tasse) de cassonade (sucre roux)
  • 1/4 c. thé de sel
  • 1 c. thé d'essence de vanille
  • 200 g (1 1/2 tasse) de farine
  • 60 g (1/4 tasse) de beurre non salé
  • 454 g de cerises, équeutées mais avec les noyaux

Préparation
Préchauffer le four à 190°C/ 375°F.
Dans un petit bol, mélanger le lait et le jus de citron. Laisser reposer pendant quelques minutes pour laisser le temps au mélange d'épaissir.
Pendant ce temps, dans un grand bol, battre les oeufs avec la cassonade, l'extrait de vanille et le sel. Fouetter vigoureusement pendant 2 minutes. Ajouter le lait graduellement en continuant à fouetter. Ajouter la farine et fouetter pendant 1 minutes de plus. Réserver.
Chauffer un grand poêlon en fonte à feu moyen pendant une minute. (Si vous n'avez pas de poêlon en fonte, utilisez tout simplement un poêlon ou une petite casserole.) Mettre le beurre dans le poêlon et le laisser fondre. Lorsque le beurre prend une coloration dorée et qu'il commence à sentir la noisette, ajouter les cerises et poursuivre la cuisson pendant 1 minute ou jusqu'à ce que les cerises relâchent un peu de jus. Retirer du feu. (Si vous n'avez pas utilisé de poêlon en fonte, versez le mélange dans une assiette à tarte très profonde ou dans un plat allant au four.)
Verser l'appareil aux œufs sur les cerises et le beurre et mettre au four sans mélanger. 
Cuire 45 minutes.


Source: cette recette 



Edamames rôtis au paprika hongrois


Si je me donne la peine de publier une recette aussi simple et en apparence banale, c'est que le jeu en vaut amplement la chandelle. Sans détour, je vous annonce que c'est un incontournable pour quiconque veut satisfaire une fringale sans tomber dans la  junk.

C'est croquant et franchement savoureux. Je me vois déjà concocter différentes variantes avec les épices que j'aurai sous la main. Du ras-el-hanout ou de la sauce tamari, par exemple!

Ingrédients pour 2 portions

  • 1 tasse (250 ml) d'edamames sans les cosses, frais ou congelés
  • 1 c. soupe d'huile d'olive
  • 1 c. thé de paprika hongrois
  • Fleur de sel

Préparation

Préchauffer le four à 230°C/ 450°F.

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients sauf le paprika. Étendre sur une plaque à pâtisserie.

Cuire 20 minutes puis ajouter le paprika et mélanger. Poursuivre la cuisson 10 à 15 minutes ou jusqu'à ce que les edamames soient bien dorés.